Stages inter-CHU

Rédigé le 01/08/2015. Dernière mise à jour le 23/11/2016.
Vous ne le savez peut être pas, mais vous avez la possibilité, au cours de votre internat, de demander à découvrir comment se passe la formation dans un autre centre, ou simplement de vous spécialiser dans un domaine qui n'est pas présent dans votre CHU. Cela s'appelle un stage inter-CHU ou hors-subdivision.

La réalisation d’un stage inter CHU est une chance pour ceux qui pourront y accéder, ouvrant parfois les portes d’une sur-spécialité et de votre pratique future.

Mais vous devrez vous appuyer sur un projet pédagogique et d’avenir solide, l’appui de votre hiérarchie et une planification méthodique.

Vous manifestez un grand intérêt pour la chirurgie réfractive ou la chirurgie orbito-palpébrale mais malheureusement, votre service ne pratique pas cette sur-spécialité, la solution est peut-être dans la réalisation d’un stage de 6 mois dans un autre centre, stage également appelé « inter CHU » ou « hors subdivision d’origine ». Voici quelques conseils pour mener à bien votre quête de perfectionnement.

Réglementation

Les stages inter CHU sont régis de manière officielle par un « arrêté du 4 février 2011 relatif à l’agrément, à l’organisation, au déroulement et à la validation des stages des étudiants en 3ème cycle des études médicales ».

Cet arrêté précise que vous devez être au minimum en 3è semestre et que le nombre de semestres inter CHU est limité à 3 (à l’exception des Antilles et de l’Océan Indien où 5 stages sont possibles).

Il est également possible de réaliser ce stage à l’étranger, dans la limite de 2 semestres, consécutifs ou non, mais son accès est réservé aux internes de 4è semestre. Dans ce cas, le responsable médical du lieu de stage est remplacé par un médecin, responsable de l’interne et l’accord n’est donné qu’après évaluation de la qualité pédagogique du stage, du médecin responsable et des équivalences d’enseignement avec le système français.

Les DOM-TOM ont une organisation spécifique puisqu’ils dépendent du CHU de Bordeaux, ont une commission spécifique supplémentaire et la date limite de dépôt de dossier y est avancé au 20 Décembre pour le semestre d’été et au 20 Mai pour le semestre d’hiver.

A Paris

Attention, les hôpitaux de Paris ont une spécificité concernant l’acceptation des dossiers.

Votre demande de stage inter CHU ne pourra être acceptée si vous êtes en semestre inférieur aux plus jeunes des internes parisiens ayant accédé à ce service au cours des 2 derniers semestres. N’espérez donc pas avoir accès, via un stage hors subdivision précoce, à des centres accessibles principalement aux vieux internes habituellement.

Préparation et dates clés

Cela parait évident mais cela déterminer votre projet personnel à court, moyen et long terme est essentiel. Cela vous permettra de trouver le centre adapté à votre recherche et surtout d’argumenter au mieux votre demande. Puis, il faudra situer dans le temps les potentielles demandes d’inter-CHU de vos collègues afin d’ajuster le moment auquel vous souhaitez partir. Enfin, vous pourrez choisir un service de référence dans le domaine ciblé et évaluer l’accord de votre chef de service dont le soutien sera primordial.

1 à 2 ans avant, c’est le moment des 1eres démarches. Contactez le service ciblé en leur demandant de vous réserver une place s’il s’agit d’un stage prisé, et contacter votre faculté afin d’obtenir le dossier d’échange, les pièces à constituer et les deadlines selon les semestres.

6 mois avant, la préparation de votre dossier doit être votre principale préoccupation. Mais, vous ne devez pas oublier les conditions pratiques de votre stage et vous mettre en quête d’un logement en contactant également l’internat de la ville souhaitée ainsi que d’autres structures d’hébergements.

Cela peut parfois devenir un vrai calvaire et il vous faudra être présent sur tous les fronts : Association locale d’internes (SIHP pour Paris par exemple), site de l’Association Nationale des Jeunes Ophtalmologistes (ANJO), les sites d’annonces comme « le bon coin » ou « se loger » ainsi que le bouche à oreille. Dans le cadre d’un semestre dans la capitale, vous pourrez bénéficier d’un partenariat existant entre l’AP-HP et la Cité Internationale Universitaire de Paris (CIUP) où vous pourrez également faire plusieurs demandes si vous êtes plurinationaux.

4 mois avant, vous enverrez le dossier de demande de stage hors subdivision à votre faculté d’origine. Les deadlines classiques sont le 1er Janvier pour l’été et le 1er Juillet pour l’hiver.

Votre dossier doit contenir :

  • Lettre de motivation

  • Projet de stage (retombées futures pour le CHU vous finançant)

  • Accord du coordinateur local du DES (chef de service) et du coordinateur inter-régional du DES d’origine

  • Accord du coordinateur d’accueil de DES et du directeur d’établissement d’accueil


Y seront appréciés :

  • Curriculum vitae avec publications

  • Lettre de recommandation de votre chef de service détaillant votre projet post internat et la poursuite de votre travail dans son service en tant que CCA-AHU si tel est le cas

  • Lettre de recommandation du service d’accueil éventuellement


Peu de temps avant le passage de votre dossier devant la commission de votre faculté, vous devrez probablement rencontrer 2 membres de cette commission, médecins hospitaliers, qui, après que vous leur ayez exposé votre projet et qu’ils aient vérifié la cohérence de celui-ci, s’en feront l’écho auprès de cette commission pour que vous receviez son accord.

Et le financement ?

Là aussi, il vous faudra être prévoyant car un stage inter CHU peut coûter cher, notamment si vous n’avez pas réussi à trouver une place en internat et qu’un 2è loyer vient s’ajouter à votre appartement d’origine…

Côté salaire, il vous sera versé par votre CHU d’origine (via les ARS et la DGOS). Les astreintes et gardes sont payées par la structure d’accueil. La convention entre établissements détermine qui vous payera les indemnités de logement et de nourriture ainsi que la prime de responsabilité si vous êtes en fin d’internat.

Dans le cadre de stage hors subdivision d’origine dans le DOM-TOM, votre salaire vous sera, dans ce cas, versé par l’établissement qui vous accueille.

Petit bonus, la structure d’accueil peut parfois prendre en charge la moitié de votre abonnement de transport, ce qui n’est pas forcément négligeable dans des grandes villes.

Le bilan

La réalisation d’un stage hors subdivision d’origine est une expérience unique vous permettant de découvrir le fonctionnement d’un autre service et d’acquérir de nouvelles compétences.

L’immersion dans un nouveau service et hôpital vous permettra de découvrir un autre point de vue sur la pratique de notre métier mais également sur l’organisation des soins, la prise en charge de patients ou pathologies spécifiques ainsi que sur la formation donnée aux internes.

D’un point de vue personnel, cela pourra vous éclairer sur le mode d’exercice et l’organisation de travail qui vous conviennent, tout en étant une expérience professionnelle et humaine très enrichissante.

 

Vous n’oublierez pas, j’en suis sûr, les nombreuses rencontres que vous ferez et les amitiés que vous lierez au cours de ce stage inter CHU.

Qu’attendez-vous pour foncer ? ;-)